Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #livres catégorie

2017-04-14T09:39:37+02:00

La Fée de Pâques et le Lutin aux chocolats

Publié par Valérie Souricette

J'ai trouvé une histoire de circonstance pour ce week-end, sur le blog de Meroute.

Pourquoi les enfants cherchent des oeufs en chocolat dans les jardin ? Quels rôles pour le poisson d'avril, les fées, les poules, le lutin aux chocolats, les lapins ?

Une histoire vraiment magique  !

Je vous laisse découvrir "la Fée de Pâques et le Lutin aux chocolats" chez Meroute.

Belles fêtes de Pâques à vous tous !

 

La Fée de Pâques et le Lutin aux chocolats

Voir les commentaires

2017-04-13T13:53:34+02:00

La cabane dans l'arbre de Pierre Lapin

Publié par Valérie Souricette

Je ne l'ai jamais caché, je suis une trèèèèèès grande admiratrice (pour ne pas dire "fan") de Beatrix Potter depuis que je suis enfant.

Tiens tiens... Potter, vous avez dit Potter ? Quelle drôle de coïncidence !

Bon, revenons à nos moutons et laissons Poudlard de côté pour cette fois...

J'ai trouvé ce jour un petit magasine pour enfant sur le thème de Pierre Lapin (un des héros de Beatrix Potter). C'est pour les 3/6 ans... j'avoue... j'ai plus pensé à moi qu'à Souriceau... bah oui, où on est fan où on ne l'est pas... Mais pas d'inquiétude, Souriceau y trouvera aussi son compte.

Tout d'abord, on nous présente les personnages. Version dessins modernes (quel dommage... ceux de Beatrix sont tellement poétiques...) Bon, pour rester positive je reconnais qu'ils sont mignons même en version moderne.

Il y a une grande histoire que Souriceau peut lire : "La cabane dans l'arbre". Et pour le côté ludique de l'histoire, il y a la cabane à construire avec plusieurs personnages. Souriceau va pouvoir agrémenter sa table des saisons printanière. Là aussi, deux niveaux : le niveau pour les plus petits qui vont pouvoir inventer des histoires avec leur cabane et le niveau pour les plus grands qui vont pouvoir agrémenter le bricolage de ficelles afin de faire des ascenseurs pour les personnages, une épreuve de "l'arbre qui tremble" (avec un tout petit morceau de Patafix on colle un lapin sur un crayon. Secouer le crayon pendant 30 secondes. Si le lapin tombe on a perdu et s'il ne tombe pas... on gagne). Et une autre épreuve où il faut faire sauter la figurine de Pierre Lapin afin de lui faire franchir un obstacle.

Les jeux tout au long du magasine sont vraiment pour un niveau maternelle. Toutefois, pour les enfants du primaire en grande difficulté de lecture c'est une façon amusante de travailler les lacunes tout en s'amusant (coller l'image de certaines scènes de l'histoire au bon endroit, remettre des mots autocollants dans l'ordre pour en faire une phrase etc...). Il y a aussi des coloriages. Connaissant mon Souriceau, il va faire un saut de lapin par-dessus cette catégorie.

Nous trouvons des explications pour faire des chasses au trésor en extérieur. Très simplifiées, les explications s'adressent aux enfants (mais nous, parents, pouvons nous en servir et corser un peu la chose pour nos plus grands)

Les papilles ne sont pas en reste puisque nous trouvons une recette facilement réalisable par les enfants.

Un bricolage avec la création d'un tableau style Land Art pour ce numéro.

Du jardinage (dans ce numéro nous sommes invités à faire pousser des salades).

Un reportage sur le printemps, un autre sur la découverte de l'écureuil.

Une bonne cinquantaine d'autocollants.

 

Un magasine trèèèès complet, qui peut servir pour les petits dès 3 ans et que l'on peut adapter sans peine pour les plus grands (pour info Souriceau a 7 ans et demi et je sais qu'il va se régaler avec).

Mon seul regret : ne pas avoir acheté les 2 premiers numéros...  Et maintenant, j'ai hâte d'être à fin juin pour avoir le numéro estival (c'est un magasine trimestriel).

Et pour finir, son prix. Pour la qualité et la quantité, je m'attendais à un prix beaucoup plus important. Hé bien non ! 4,95 euros. C'est donc vraiment raisonnable et de ce fait abordable.

 

La cabane dans l'arbre de Pierre Lapin

Voir les commentaires

2017-03-08T15:38:31+01:00

Voyage dans les Highlands écossaises + recette

Publié par Valérie Souricette

La Fée-Marraine de Souriceau lui a offert un chouette petit roman, Tiny MacTimid. Nous sommes en train de le lire petit à petit, un chapitre par soir (en guise d'histoire du soir).

C'est l'histoire d'un petit fantôme qui fait honte à sa confrérie car... il rosit. Il ne fait pas peur aux gens, ne hante pas de maison...

La confrérie de fantômes se réunit et décide d'envoyer notre petit fantôme à la Ruine du Bout du Monde. Une ruine donc, au bout du monde... sans rien ni personne aux alentours.

Jusqu'au jour où la confrérie se rend compte que Tiny ne hante rien du tout et décide de passer une annonce dans le journal : Ruine à vendre, en bord de mer.

Une grand-mère et sa petite-fille vont se laisser séduire et acheter la ruine. Avec l'espoir d'en faire un lieu pour leur festival d'ombres chinoises.

Tiny MacTimid va entrer en contact avec la grand-mère afin de lui faire peur. Sauf que... peine perdue, la grand-mère voit et entend les fantômes et n'est pas impressionnée du tout !

Pour l'instant nous en sommes là... bien hâte de connaître la suite de l'histoire...

En lisant les 3 premiers chapitres, nous avons entendu parler du fameux Haggis (et pour en avoir déjà mangé je certifie que c'est délicieux. Bon, d'accord, j'ai des origines galloises ce qui aide bien pour apprécier la cuisine de Grande-Bretagne... mais quand-même, j'ai trouvé ce plat vraiment délicieux). Tout le décors des Highlands écossaises est planté : Nessie, le Loch Ness, la cornemuse, les fantômes, les maisons hantées, les paysages époustouflants etc... Un vrai régal quand on est comme moi, une vraie passionnée de ce pays !

J'ajoute que le vocabulaire de ce petit roman est assez élevé. Alors j'ai la version "à l'ancienne", je ne peux pas dire si la version actuelle est aussi riche... Souriceau a énormément de vocabulaire (et ce n'est pas parce que c'est mon fiston, même la maîtresse l'a remarqué) mais je ne peux pas lire une phrase sans qu'il me demande l'explication de 3 mots. Bref, c'est ce que j'appelle de la vraie littérature jeunesse, pas ce que nous trouvons actuellement où tout est édulcoré et insipide.

C'est donc avec grand bonheur que nous voyageons en Ecosse depuis 3 soirées par le biais de ce roman. Un grand merci à toi, Sylvie, pour ce magnifique cadeau !

 

Voyage dans les Highlands écossaises + recette

Nous avions fait le week-end dernier, des shortbreads. Ce sont des petits biscuits des Highlands.

On mélange dans un saladier 100 g de sucre avec 200 g de beurre très mou (mais pas fondu). Quand le mélange est bien blanc, on ajoute 300 g de farine. Bien pétrir et étaler sur une plaque à pâtisserie. De là, on découpe soit des rectangles soit des cercles. On pique chaque biscuit de 3 coups de fourchettes (juste sur le dessus).

Et hop ! Au four pour 30 mn top chrono, préalablement chauffé à 150°C.

C'est un délice ! Accompagnés d'un thé scotland et le tour est joué pour un super voyage gustatif ! (Souriceau a préféré un jus de fruit au thé)

Je n'ai pas pensé à prendre de photo... mais vous en trouverez sur le net.

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog